Des mots sur les maux

Selon Daniel Goleman (Docteur en psychologie, auteur de L’intelligence émotionnelle), une émotion n’est pas juste un sentiment, c’est aussi les pensées, les états psychologiques et biologiques particuliers, ainsi que la gamme de tendances à l’action qu’il suscite.


Si les émotions ont une influence sur nos pensées, notre mental et notre corps et qu’elles peuvent également nous pousser à agir ... je pense qu’il devient alors fondamental de s’y s’intéresser.

Qu’est-ce qu’une émotion ?


Il existe une palette infinie d’émotions, tout comme il existe des nuances infinies de rouge, de jaune ou de grey (c’est pour la blague, ...).


Si une émotion peut être plus ou moins forte (la colère par exemple, ça parle à tout le monde), elle peut aussi se combiner avec une, ou plusieurs autres, pour en former une nouvelle, comme la jalousie, qui serait une variante de la colère, mêlée de tristesse et de peur. Leurs nuances sont si nombreuses que nous n’avons pas assez de mots pour les désigner. Parfois, on en invente en les empruntant à d’autres langues. Avoir « le seum », par exemple, signifie « être énervé, en colère, frustré ou dégouté ». Cette expression récente, utilisée par « les jeunes », vient du mot arabe « sèmm », signifiant venin. Pour ma part, j’aime particulièrement le mot Portugais « Saudade », qui fait état d’une tension entre contraires : d’une part, le sentiment d’un manque (d’une personne, d’un lieu, d’un passé heureux, ...) et d’autre part l’espoir et le désir de le retrouver. Un seul mot pour exprimer des émotions contradictoires ...


Certains chercheurs ont émis l’hypothèse d’émotions fondamentales, desquelles découleraient toutes les autres. Mais cette théorie ne fait pas l’unanimité. Elle est née principalement à la suite de la découverte de Paul EKMAN, à l’université de San Francisco : les expressions faciales correspondant à quatre émotions (peur, colère, tristesse, plaisir) ont été identifiées par des individus appartenant à des cultures du monde entier. Y compris par des peuples ne disposant ni de l’écriture, ni du cinéma ou de la télévision. Ce qui leur confère un statut d’émotions universelles.

Elles ont été répertoriées, dans « des familles de base ». Celle qui suit est la plus courante (Source : Ouvrage de Daniel GOLEMAN, l’intelligence émotionnelle, Intégrale, p403 et 404, édition J’ai lu) :


Colère : fureur, indignation, ressentiment, courroux, exaspération, tracas, acrimonie, animosité, mécontentement, énervement, irritabilité, hostilité et, à l’extrême, haine, violence


Tristesse : chagrin, affliction, morosité, mélancolie, apitoiement sur soi-même, solitude, abattement, désespoir, et, lorsque la tristesse devient pathologique, la dépression profonde


Peur : anxiété, appréhension, nervosité, inquiétude, consternation, crainte, circonspection, effroi, terreur, épouvante, et, lorsque la peur devient pathologique, phobie et panique


Plaisir : bonheur, joie, soulagement, contentement, félicité, délectation, amusement, fierté, plaisir sensuel, frisson de joie, ravissement, satisfaction, euphorie, humeur fantaisiste, extase et, à l’extrême, manie


Amour : approbation, amitié, confiance, gentillesse, affinité, dévotion, adoration, engouement


Surprise : choc, ahurissement, stupéfaction, étonnement


Dégoût : mépris, dédain, répulsion, aversion, répugnance, écœurement


Honte : sentiment de culpabilité, embarras, contrariété, remords, humiliation, regret, mortification, contrition


Nous voyons bien que cette classification est limitante, car elle ne prend pas en compte les émotions plus complexes que nous évoquions, telle que l'oppression, la jalousie, le doute, la suffisance ou encore les vertus telles que l’espérance, le courage, l’indulgence ...

A suivre ... L'impact des émotions dans notre vie

  • White Facebook Icon
  • LinkedIn Social Icône

252, rue de la Croix Pierrot

88800 VITTEL

Siret : 501 099 949 00023

Tél : 07 81 42 17 57

delphine.jacquotte8@orange.fr